Apple : la quantité actuelle de malwares sur MacOS est inacceptable
juin 22, 2021

Tout comme n'importe quel appareil ou système plébiscité, MacOS est sujet à de nombreuses tentatives de hacking. Toutefois, Craig Federighi, responsable de l'ingénierie d'Apple a admis à l'occasion du procès Apple-Epic Games, que le niveau de malwares actuel est « inacceptable ». Il s'agit d'un mot assez fort qui ne manque donc pas de soulever des inquiétudes. Voici un tour d'horizon utile sur la question.

Des malwares plus nombreux sur Mac que sur iOS ?

Les malwares sont tout simplement des logiciels malveillants, dont les virus. Ils sont conçus pour infecter, endommager, voire espionner un système informatique. Pour les combattre, sécurisez votre Mac avec un antivirus vérifié et faites-en autant pour tous vos appareils en prenant la peine de choisir ceux qui sont adaptés. Ainsi, vous êtes protégé au maximum contre les malwares.

Des chiffres qui interpellent

Selon les affirmations de Craig Federighi, 130 types de logiciels malveillants pour Mac ont été identifiés et enrayés depuis mai 2020. L'une des variantes de la légion avait d'ailleurs réussi à infecter 300 000 systèmes environ. Par contre, seulement trois types ont été détectés sur iPhone.

Afin de démontrer la gravité du constat effectué, la société de sécurité américaine Malwarebytes, vendeur d’antivirus pour Mac, a affirmé que les logiciels malveillants pour Mac dépassent désormais ceux de Windows.

Toutefois, la société Malwarebytes a bel et bien précisé que ces menaces pour Mac sont moins dangereuses que celles qui attaquent Windows. Cette affirmation concerne essentiellement les logiciels publicitaires.

Pour appuyer et renchérir toutes ces informations, Craig Federighi a expliqué que les appareils iOS pourraient eu aussi être confrontés au même problème que Mac. Cependant, cela devrait partir d'une autorisation à télécharger des applications aussi librement que les MacOS.

Federighi a en outre cité un rapport récent de Nokia. D’après ce dernier, les appareils iOS représentaient 1,72 % des infections de malwares mobiles contre 26,64 % pour Android et 38,92 % pour Windows. Autrement dit, les iOS sont clairement les appareils les moins exposés.

Le Mac vous donne plus de liberté que les iOS, notamment en matière de téléchargements. Toutefois, il vous revient de choisir si vous voulez oui ou non profiter de cet atout, quitte à le laisser devenir un inconvénient.

Faut-il toujours utiliser des Mac ?

Face au problème de logiciels malveillants qui insurge la marque elle-même, certains utilisateurs pourraient être tentés d'abandonner le Mac. Toutefois, le responsable Federighi soutient que :

  • le problème peut être résolu ;
  • l'appareil peut bel et bien être utilisé en toute sécurité;
  • ce système d'Apple demeure exceptionnel comme tous les autres produits de la marque.

Cette affirmation a d'ailleurs été étayée par l’exemple des développeurs de logiciels. Ces professionnels préfèrent en effet les Mac et autres appareils Apple. Cela leur permet d’installer des outils de développement comme Xcode et d’accéder aux cœurs de l’ordinateur.

Cela dit, la responsabilité incombe à chaque utilisateur de prendre ses dispositions pour ne pas exposer son système. Pour cela, l'utilisation des antivirus réputés est l'une des solutions les plus recommandées et sans doute la plus efficace, surtout lorsque le Mac est déjà attaqué.

Mais ce n'est pas tout. Il faut également faire très attention à tout ce qui est programme extérieur à l'univers de l'appareil. Le Mac demeure tout de même un appareil très utile et s'en débarrasser n'est certainement pas la meilleure solution.

Faut-il s'attendre à des changements ?

Selon Craig Federighi, Apple accorde une importance capitale à la protection des utilisateurs. Mais il semblerait que le Mac n'ait pas encore réussi à atteindre la barre fixée par la marque. Difficile toutefois de savoir comment elle compte s'y prendre pour régler ce problème.

Il semblerait que la marque vise beaucoup plus loin en ce qui concerne les iOS. Ces derniers représentent 10 fois plus d'utilisateurs que le Mac. Pour le responsable d'ingénierie, les iOS sont utilisables par les enfants en toute sécurité, « un produit différent ».

Si les iOS sont aussi protégés, c'est en partie parce qu'ils ne peuvent installer des logiciels qu'à partir de l’App Store d’Apple tandis que les Mac peuvent le faire de n'importe où. Apple va-t-elle donc procéder à un verrouillage du système d’exploitation comme avec iOS ? Une chose est certaine, cela risque bien de déplaire à plus d'un utilisateur.

Jérôme Tavernier

Jérôme Tavernier

Consultant en SEO, citoyen du monde, passionné d'Apple et de nouvelles technologies.

Articles en relation

Apple publie la mise à jour tvOS 14.7 pour les boîtiers Apple TV

Apple publie la mise à jour tvOS 14.7 pour les boîtiers Apple TV

Apple a mis à jour lundi tvOS à la version 14.7 pour l'Apple TV 4K et l'Apple TV HD. Selon un document de support, tvOS 14.7 a " des améliorations générales des performances et de la stabilité."Aucun autre détail n'est fourni. Mise à jour vers tvOS 14.7 Le document de...