L’iPhone entraîne des résultats trimestriels en baisse chez Apple



Par Jérôme Tavernier -

Les derniers résultats trimestriels d’Apple viennent de tomber et c’est historique, ils ne sont pas très bons, la faute à des ventes d’iPhone en baisse !

Apple-bourse-0458

Des résultats financiers en baisse

Cela fait désormais 10 ans qu’Apple n’avait pas annoncé une baisse dans la vente de son iPhone mais c’est désormais chose faite avec une perte de 16% des ventes par rapport à l’année précédente.

Le chiffre d’affaires, qui porte sur les trois premiers mois de l’année 2016, a atteint 50,6 milliards de dollars (44,8 milliards d’euros), soit une baisse de 13 % sur un an.

Le bénéfice net a baissé de 22 % à 10,5 milliards de dollars. Les conséquences ont été immédiates : l’action Apple a plongé d’environ 8 % dans les échanges électroniques. Il faut tout de même nuancer cette baisse avec le nombre de téléphones vendus entre Janvier et Mars qui s’élève à 51.19 millions !

Ces résultats sont également à prendre avec des pincettes puisque le dernier marché porteur des produits Apple, entre autre mots la Chine, qui voit son chiffre d’affaire sur le territoire reculer de 26%.

Le taux d’adoption et d’équipement des ménages est également en cause avec des ventes d’iPad reculant également de 19% par rapport à l’année dernière.

iPhone-tombe

Les actionnaires rassurés

Pour palier à cette baisse qui était, il faut le souligner, anticipée par la firme à la pomme, les actionnaires sont chouchoutés et voient une distribution à hauteur de 50 milliards de dollars sous forme de dividendes et de rachats d’actions.

Il ne faut tout de même pas oublier que l’entreprise est la première capitalisation boursière de la planète, atteignant les 600 milliards de dollars.

Billets-dollars-Steve-Jobs

De nouveaux produits en vue

Afin de lutter contre un taux d’adoption très fort des produits, Apple met tout en oeuvre pour en proposer de nouveaux sur des marchés porteurs comme pour l’Apple Watch, l’Apple TV, la réalité augmentée et enfin la prochaine voiture connectée (qui sait ?).

Bref, Apple ne va pas se laisser faire, et il y a fort à parier que nous découvrions quelques nouveaux produits forts sympathiques d’ici les prochaines années.

apple-car-prototype

Que pensez-vous de ces résultats ? Seraient-ce le début de la fin pour Apple ? Ou juste une secousse passagère ?

Jérôme Tavernier

Consultant en SEO, citoyen du monde, passionné d'Apple et de nouvelles technologies.