Keynote du 9 mars : L’Apple Watch



Par Jérôme Tavernier -

Et la voilà, la petite dernière. La petite chouchoute de Tim Cook en ce Keynote, brillamment placé sous le signe du $. On connaissait déjà tout. Enfin plus ou moins. Imaginez plus, voilà l’Apple Watch !

Objectif Un : Communication

Un produit tel que l’Apple Watch n’est pas simplement là pour briller, il est aussi là pour accroître la communciation et l’interactivité entre plusieurs personnes et appareils.

frenchmac-apple_watch-2015-text

Vous pourrez donc répondre à des messages, par des réponses simplifiées, ou en envoyer grâce à l’incorporation de Siri dans la Smartwatch. Vous aurez également la possibilité d’appeler !

frenchmac-apple_watch-2015-appel

Nos iDevices avaient déjà les iMessages pour communiquer entre elles, avec l’Apple Watch dites bonjour au « Digital Touch » qui vous permettra d’envoyer un dessin, une animation ou le battement de cœur à un autre possesseur de cette montre intelligente.

frenchmac-apple_watch-2015-digital_touch

 

L’Apple Watch dispose par ailleurs de sa propre catégorie dans l’AppStore, ce qui rend l’usage de l’iPhone définitivement indispensable pour l’installation d’applications. A supposer que cette catégorie ne soit disponible que sur iOS 8.2 et ultérieur, sorti hier soir. En tout cas, fort est à parier qu’un gros flux d’applications va arriver dans les prochaines semaines. Stay tuned.

frenchmac-apple_watch-2015-appstore

 

Avec une autonomie de 18 heures, on imagine que vous aurez le temps de papoter pas mal avec Siri ou de régler quelques achats grâce à Apple Pay, tous deux directement intégrés dans l’OS de l’Apple Watch.

frenchmac-apple_watch-2015-siri
frenchmac-apple_watch-2015-apple_pay

 

Objectif deux : La personnalisation

frenchmac-apple_watch-2015-homekit

Outre le fait de communiquer et d’ouvrir la porte de votre garage à distance, une des grandes forces d’Apple depuis quelques années c’est la personnalisation. L’Apple Watch pourra être décorée, selon chaque gamme, d’un bracelet et d’un cadran selon vos envies.

Pour les cadrans ce sera : aluminium pour la Sport, acier inoxydable pour la Watch et or ou or rose 18 carats pour l’Edition.

frenchmac-apple_watch-2015-boitiers

Pour ce qui est des bracelets, ils se font plus nombreux : « Sport », « Boucle Classique », « Milanais », « Boucle Moderne », « Cuir » et « à Maillons ». Le tout serti d’une grande variété de couleurs pour toujours plus de fantaisie.

frenchmac-apple_watch-2015-bracelets

Objectif trois : Faites de la gym de luxe

Vous l’avez vu pendant le Keynote, Christy Turlington a tourné une publicité pour Apple. Christy Turlington ? Une ancienne top-modèle californienne. Quitte à faire la promotion d’une marque californienne, autant utiliser une personnalité du coin !

frenchmac-apple_watch-2015-Christy_Turlington

Elle vante ainsi la capacité de la montre intelligente d’Apple à calculer les données métriques telles que les distances ou encore les données médicales comme le nombre de calories éliminées durant une course. Selon elle, le grand atout de l’Apple Watch réside dans les fonctions sportives. Restez sur la « Sport Edition », on ne vous en voudra pas.

Alors de la gym, du sport, bon d’accord. Mais pourquoi de luxe ? Vous pouvez sourire, je sais que vous le savez. Je vais vous parler des tarifs exercés par Apple pour cette nouvelle arrivée dans la famille :

  • La Watch Sport, en 38 mm : 399€, en 42 mm : 449€.frenchmac-apple_watch-2015-watch_sport
  • La Watch, en 38mm : 649€ (jusqu’à 1249€*), en 42 mm : 699€ (jusqu’à 1299€*)
    * en fonction des braceletsfrenchmac-apple_watch-2015-watch
  • La Watch Edition, pour l’instant seulement connue à un prix avoisinant les 11 000€**.
    ** là c’est pas à cause du bracelet d’après les rumeursfrenchmac-apple_watch-2015-watch_edition

Les Apple Watch seront éligibles à la précommande dès le 10 avril 2015 et commercialisées dès le 24 du même mois aux Etats-Unis, en France, en Chine et d’autres pays encore.

Jérôme Tavernier

Consultant en SEO, citoyen du monde, passionné d'Apple et de nouvelles technologies.