Keynote du 9 mars : Le nouveau MacBook



Par Jérôme Tavernier -

N’était-il pas attendu, tout autant que sa consœur que nous retrouverons plus tard ? Et bien le voilà, le retour du MacBook. Tim Cook annonce la couleur, il souhaite « réinventer le notebook » !

Finesse et très haut définition

frenchmac-macbook-2015-oldVSnewg

Encore plus fin que fin avec ses 13.1mm d’épaisseur. Encore plus léger que ce qui était déjà proposé avec ses 746 grammes (2 pounds annoncés avant conversion). Il est donc 24% plus fin que son prédécesseur, le MacBook Air 11″. D’ailleurs lui, c’est un 12″ Retina, oui oui, avec une résolution de 2304*1440 pixels au format 16:10. Et bien sur, comme Apple le fait maintenant avec tous ses produits : en 3 coloris (Or, Argent et Gris sidéral).

Et tu tapes, tapes, tapes…

frenchmac-macbook-2015-force_touch

Nouveau clavier, nouveau trackpad. Adieu les mécanismes « ciseaux » traditionnels et bonjour l’innovation avec ce nouveau « papillon » tout fraîchement débarqué des laboratoires d’ingénieurs de la Pomme. Les touches ont aussi été redessinée pour finir 17% plus grandes et permettre d’avoir un clavier 40% plus fin. Pour le rétroéclairage, ce sera maintenant une LED par touche. Le trackpad lui gagne la technologie Force Touch : retour de force et sensibilité à la pression minutieusement travaillés.

Sous le capot

frenchmac-macbook-2015-sous-le-capot

Un processeur de 5ème génération : l’Intel Core M « Broadwell », gravé en 14 nm. Cadencé de 1.1 à 1.3 GHz en moyenne, il peut monter jusqu’à 2.4 voir 2.9 GHz ! Ce petit nouveau du leader des micro-processeurs est jugé comme « le meilleur partenaire » pour ce MacBook. Pour le côté graphisme, en revanche, rien de surprenant, une puce graphique Intel HD 5300 fera l’affaire.

Un peu plus en profondeur ?

Une architecture sans ventilateur et une carte mère repensée. Oui, vous avez bien lu. Sans ventilateur, car le processeur Intel Core M ne consomme que 5 watts et ne produit ainsi que très peu de chaleur. Le tout dans un silence absolu (ou presque ?). Pour ce qui est de la carte mère, tout a été disposé méticuleusement par les ingénieurs. Le mot d’ordre ? Gain de place. Alors gain de place oui, pourquoi pas, mais perte de puissance : non ! Sous le capot on retrouve donc 8 Go de RAM en LPDDR3 à 1600 MHz et du stockage flash, 256 ou 512 Go. On imagine que par la suite la personnalisation disponible sur le Store d’Apple à l’achat fera le reste.

Tic-tac-tic-tac

frenchmac-macbook-2015-duree_de_vie_batterie-524x350

Enfin, je vous souhaiterai vous parler de l’autonomie ! Les batteries ont été totalement repensée, dans le fond comme dans la forme. On se retrouve aujourd’hui avec des batteries qui occupe tout l’espace disponible dans ce nouveau boitier pour offrir des performances de navigation web jusqu’à 9 heures ou de lecture de média sur iTunes jusqu’à 10 heures.

USB-C et sans-fil

USB-Type-C_Macbook-2015-Frenchmac

La connectique de ce MackBook est inexistante, vive l’USB-C, dit « réversible » qui assure, je cite, « la recharge, le transfert rapide de données USB 3 pour la connexion à des appareils et périphériques externes, et la sortie vidéo prenant en charge les connexions HDMI, VGA et Mini DisplayPort ». Fini donc l’USB dit aujourd’hui « classique ».

Et le tout, sans fil s’il vous plaît ! Je vous parlais de l’USB-C mais Tim Cook le disait mieux que moi : l’avenir c’est le sans-fil ! Équipé du WiFi 802.11ac et du Bluetooth 4.0, ce MacBook n’aura que faire de clés USB. Vive AirDrop et AirPlay !

Ma petite déception personnelle, qui n’ a pas été évoquée et dont je ne fournirai qu’une simple ligne c’est la caméra frontale pour Facetime. 480 pixels. Tout est dit. Bon on garde cependant les deux micros, la prise jack classique de 3.5 mm.

Apple se met au vert

environment_lifecycle

Leur gros point fort, le côté environnemental ! (Oui mais, … CHUT ! Déguste.) A la loupe : écran sans mercure, verre sans arsenic, pas de PVC pour le cordon d’alimentation, pas de beryllium, un boitier tout en aluminium entièrement recyclable et il est conforme à la norme Energy Star 6.1. Non, moi non plus je sais pas ce que c’est mais ça va plaire à une grosse clientèle.

Payer le prix fort

On parle de clients, parlons du prix. Je vous vois fuir, revenez. Ca va être pire. Je parlai d’une déception en parlant de la caméra FaceTime, j’exagérai. Voilà ma vraie déception : on oscille entre 1449 et 1799€ pour un MacBook. Je suis personnellement un peu dépité, je pensai plutôt mettre cette somme dans un MacBook Pro.

frenchmac-macbook-2015-prix_US

D’ailleurs, petite anecdote du Keynote, tous les Macs portables se verront dotés de processeur de 5ème génération (les Broadwell), et tous les modèles de base voient leurs prix augmentés de 100€ et le haut du panier de 150€.

Bonne année.

Jérôme Tavernier

Consultant en SEO, citoyen du monde, passionné d'Apple et de nouvelles technologies.